top of page
  • andrestephanie

Comment trouver un Psychologue à Montpellier?

C’est être à côté.” - Joseph Templier


Trouver un(e) Psychologue à Montpellier n’est pas chose facile…

En effet, quand on tape sur les Pages Jaunes « psychologue », il y a 289 résultats… alors comment trouver le bon ???

Peut-être avez-vous demandé à votre médecin, votre pharmacien, votre réseau ou fait des recherches sur internet, cherché sur Google, sur Maps, comparé des sites différents, consulté des avis, … ?

Mais « un bon psy » pour l’autre n’est peut-être pas « le bon psy » pour vous… car c’est avant tout une question de feeling, c’est très subjectif…

Et même avec quelques noms recommandés ou sélectionnés sur internet, ce n’est pas toujours simple de se décider à consulter, de franchir le cap ! Et oui, cela fait plusieurs semaines, voire plusieurs mois que vous êtes bloqué(e). Plusieurs questions peuvent vous rester en tête, et souvent cela ramène à reporter à plus tard la prise du premier rendez-vous. Alors ne procrastinez plus, posez-vous les questions ci-dessous :



Quel type de « psy » à Montpellier je veux rencontrer ?


Il se peut que vous ne sachiez pas faire la différence entre tous les types de « psys » existants !

- Un Psychiatre ? C’est un médecin spécialisé en psychiatrie (bac +10), dont le titre est reconnu par l’état. Il soigne les troubles mentaux, aide des personnes qui sont le plus souvent dans un processus pathologique, avec des maladies psychiatriques. Il fait un bilan et un diagnostic des troubles, prescrit aussi des médicaments ou des arrêts de travail si cela est nécessaire. Certains peuvent réaliser aussi des psychothérapies mais la plupart n’en proposent pas.


- Un Psychologue ? C’est un professionnel diplômé d’état, avec un diplôme niveau Master 2 (bac+5) en psychologie clinique. Son titre est reconnu par l’état et dispose d’un numéro Adeli (immatriculation des psychologues). Il accompagne ses patients à comprendre ses problèmes émotionnels, mettre des mots sur ses maux, à identifier les meilleures façons d'aborder ses problèmes et identifier de nouvelles stratégies pour les gérer. Cela concerne aussi bien les sphères professionnelles que personnelles. Chaque psychologue utilise des méthodes et outils thérapeutiques différents et il faut se renseigner sur sa façon de travailler pour voir si elle vous convient. Par contre, le psychologue ne peut pas délivrer de médicaments et renvoit vers le psychiatre ou le médecin généraliste si cela est nécessaire. Le psychologue a très souvent lui-même une supervision lui permettant de questionner sa pratique clinique.


- Un Psychopraticien ? C’est un spécialiste des méthodes de la psychothérapie (se renseigner auprès de chaque professionnel). Il suit une formation de praticien en thérapies brèves, qui dure souvent entre quelques mois et 3 ans, en e-learning ou en présentiel dans une école privée. C’est une profession non reconnue par l’état. Il travaille avec des personnes qui ne sont pas dans un processus pathologique mais les aide à gérer leurs problématiques émotionnelles.


- Un Psychothérapeute ? C’est l’ancien terme de psychopraticien. Aujourd’hui, il n’est plus possible de s’auto-proclamer psychothérapeute sans avoir suivi au préalable une formation.


- Un Psychanalyste ? Il utilise la méthode psychanalytique qui cherche à traduire la signification

des conflits restés inconscients et qui sont à l’origine de ses comportements. Il n’est pas officiellement reconnu par l'État. Toutefois, il est apte à comprendre ses patients dans la mesure où il a lui-même été analysé avant d’exercer ce métier. Il a donc déjà été patient. N’importe quel individu peut devenir psychanalyste. Toutefois, ce métier demande des connaissances assez poussées en psychologie. L’analyse peut durer plusieurs années.



Un « psy » à Montpellier, c’est remboursé ou non remboursé?


Aujourd’hui, seuls les psychiatres et les psychologues référencés dans le dispositif « Monpsy » ou en CMP sont remboursés par l’Assurance Maladie.

- Vous pouvez prendre rendez-vous directement pour voir un psychiatre. Beaucoup ne prennent plus de nouveaux patients ou ont un délai de premier rendez-vous assez long (4 mois environ). Mais il est important de prendre rendez-vous si les troubles sont d’ordre pathologique.


- Pour voir un psychologue remboursé, vous devez d’abord vous rendre chez votre médecin généraliste, qui, s’il en juge la nécessité, vous fera une lettre d’adressage vers un psychologue référencé dans le dispositif « Monpsy ». Vous trouverez la liste de ces psychologues sur internet. Vous aurez droit à 8 séances de 30 mn… Le psychologue devra faire un compte rendu au médecin à la fin de ces séances. Aujourd’hui, le nombre de psychologue référencé est assez restreint…


- Sinon, vous pouvez voir un psychologue en CMP (centre-médico-psychologique), offrant des soins au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Cela sera pris en charge par la sécurité sociale mais il y a beaucoup d’attente pour obtenir un rendez-vous…



Enfin, sachez que vos mutuelles peuvent proposer le remboursement de plusieurs séances chez un psychologue, même s’il n’est pas référencé dans le dispositif « monPsy ». Certaines mutuelles acceptent, d’autres pas. Cela dépend de votre mutuelle et de votre formule choisie. Renseignez-vous avant pour connaitre toutes les possibilités.

Quoiqu’il arrive, investir dans un accompagnement psychologique (même s’il est payant) est un investissement pour votre mieux -être. Cela favorisera une meilleure connaissance de vous-même afin de réguler vos émotions et vous apporter un équilibre global, modifier vos comportements gênants.

A vous de discuter avec votre « Psy » du bon rythme de vos séances afin que cela rentre dans un budget mensuel acceptable, selon vos ressources…



Dans quelle zone chercher un « Psy » à Montpellier ?


Dans la mesure où vous souhaitez vous engager dans un travail personnel, vous serez amené(e) à vous rendre régulièrement chez votre « Psy », que ce soit une fois par semaine ou une fois tous les quinze jours si vous voulez que ce soit efficace... Il ne faut donc pas que cela soit une contrainte pratique. La localisation est importante.

Vous verrez qu’il pourra y avoir des moments où vous aurez des résistances à vous rendre chez votre « Psy »… surtout lorsque vous touchez quelque chose de profond. Alors ne vous rajoutez pas des résistances supplémentaires avec un trajet trop long qui vous donnerait raison d’arrêter plus tôt que prévu. Je vous conseille de cibler des adresses à pas plus de 20 mn pour vous y rendre. Aujourd’hui, Google Maps, vous permet de regarder les professionnels les plus proches de chez vous, et dans une zone bien définie.



Choisir un(e) "Psy" femme ou homme ?


Selon le type de problématique que vous avez, vous vous sentirez peut-être plus à l’aise avec l’un des deux sexes. Posez-vous la question si cela a une importance dans votre démarche et en fonction de vos symptômes.



Quel type de psychothérapie choisir ?


Là encore, comment ne pas se noyer avec toutes les formes de psychothérapies…TCC, psychanalyse, thérapies psycho-corporelles, hypnose, EMDR, PNL, art thérapie, thérapie de couple, thérapie des schémas, sexothérapie, gestalt thérapie…

Souhaitez-vous que votre « Psy » participe activement ou qu’il s’efface ?

Prenez le temps de poser des questions (lors du premier contact par téléphone ou lors du premier rendez-vous), renseignez-vous sur internet : méthodes, spécialisations, durée, tarifs,…



C’est quoi un « bon Psy » ?


En général, il a ces qualités :


- Relationnel facile : C’est quelqu’un avec qui vous vous sentirez en confiance rapidement car il est chaleureux et empathique. La relation au premier contact est facile. C’est ce qu’on appelle l’alliance thérapeutique. Il vous donne le sentiment d’être accueilli(e), de comprendre votre demande et donne le cadre.


- Adaptabilité : Il est capable de s’adapter au patient et de proposer différents outils en fonction du besoin afin d’expérimenter de nouvelles choses.


- Bienveillance : Il ne juge pas : tout peut être dit dans ce lieu, sans censure.


- Concret : Il donne le sentiment d’avancer.


- Sincère et honnête : il est capable de vous dire des choses qui ne font pas plaisir, mais ça fait avancer.


- Humilité : il est capable de réorienter s’il n’est pas spécialiste de la question et recommande d’autres psys. Il reste à sa place, ne vous parle pas de lui. Il ne prend pas de décision à votre place.


- Discrétion : il est soumis au secret professionnel dans le cadre de sa profession.


Voilà ! Vous avez plusieurs clés pour pouvoir choisir votre « Psy » à Montpellier !

Si vous ne voulez plus ressasser vos problèmes, prenez rendez-vous !

Pour cela, contactez-moi au 06 88 39 20 17

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page